La course à pied après l'accouchement

4 hónapja


La course après l'accouchement (ou courir avec une diastase)

C'est une question récurrente, j'en ai déjà parlé, mais comme elle touche beaucoup d'entre nous- on n'en parle jamais assez.
Distinguons la course en tant que sport (faire du jogging prudent et conscient sur des petits pas de chat contre courir de très nombreux kilomètres par jour pour un marathon).
 
La course à pied n'est pas un sport recommandé dans les six premiers mois après l'accouchement, même si notre âme en aurait besoin, car les hormones qui ont permis d'accoucher sont encore très présentes dans notre corps, et les articulations, les ligaments sont beaucoup plus lâches, plus vulnérables. Et ici il faut penser au plancher pelvien, aux seins et au ventre, en dehors de nos genoux.
Régénérons d'abord, réparons les muscles abdominaux droits - afin qu'ils puissent jouer leur rôle de soutien pendant la course aussi. Ensuite, renforçons les muscles du plancher pelvien afin de ne pas causer de dommages permanents. Effectuons les exercices de renforcement pendant le premier semestre - avec des exercices adaptés à l'entraînement du cadre et avec une marche plus longue. (N'oubliez pas les muscles de la plante des pieds !)
 
 
Si le ventre et le périnée « vont bien » (plus de diastase et plus de faiblesse pelvienne), ET SI LE GENOU NE FAIT PAS MAL, et qu'une demi-année s'est écoulée, commencez une course prudente, en vous assurant que votre abdomen est tonique. Terminez chaque course avec des exercices de régénération abdominale (RTM) ET de gymnastique du plancher pelvien, puis des étirements. N’économisez pas là -dessus, car à court terme, vous ne verrez peut-être que des résultats rapides, mais à long terme, vous pouvez tout gâcher si vous n'y prêtez pas attention.
 
 
Tant que vous allaitez, faites particulièrement attention - car les hormones sont toujours là et les seins sont plus gros - alors portez un très bon soutien-gorge de sport ! Consommez plus de liquides pour reconstituer la quantité nécessaire à la production de lait.
Ne vous désespérez pas, vous pouvez toujours courir, donnez-vous juste du temps. Il n'est pas normal de porter une couche ou de ressentir de la douleur. Si vous êtes patiente, vous pouvez toujours continuer de pratiquer votre sport favori pendant de très nombreuses années.
 
Renáta TŐKÉS
Fondatrice de la méthode RTM-Rectus Training Method
 
 
 
Vissza